Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Emmanuel Delmas - Cargo polyvalent

vracquier-Emmanuel-Delmas-R

L'"Emmanuel Delmas" était un cargo vraquier-grumier construit en 1971 à Saiki au Japon par les chantiers Usuki Iron Works, pour le compte de la SNCDV (Société Navale des Chargeurs Delmas Vieljeux). Ayant Dunkerque pour port d'attache, il desservait les lignes régulières d'Europe du Nord/Afrique occidentale. Il avait été mis en service le 30 novembre 1971 et avait, pour son voyage inaugural, chargé au Japon des tubes d'acier pour le Nigéria. En novembre 1975 il subira une opération de jumboïsation (allongement de la coque de 25,67 m) aux chantiers Lisnave de Lisbone (Portugal).

Ses caractéristiques principales seront alors de : longueur HT: 172,87 m – largeur HM: 21,20 m – tirant d'eau en charge: 8,75 m – jauge brute: 12201,78 tx – Port en lourd: 18921 t - son appareil propulsif était composé d'un moteur diésel Sulzer type 6RD68, lui donnant une puissance de 7200 cv et une vitesse en service de 14,5 nœuds. La production d'électricité était fournie par 3 groupes électrogènes de 300 kw. Le 26 juin 1979, L'"Emmanuel Delmas" se trouve au large des côtes italiennes, à 14 milles d'un point situé entre les villes de Fiumicino et Civitavecchia en mer Thyrrhénienne. La brume est épaisse, et à 4h18 GMT l'"Emmanuel Delmas" lance un appel de détresse signalant qu'il est entré en collision avec un autre navire, et demande assistance. L'autre bâtiment est un pétrolier italien, le "Vera-Berlingieri" qui prend feu immédiatement, les deux navires sont encastrés l'un dans l'autre et l'incendie se communique aussitôt au cargo français. De nombreux navires se déroutent et arrivent sur les lieux du drame mais ne peuvent intervenir efficacement, l'incendie continuant à dévaster les deux navires. Le lendemain le pétrolier italien, qui avait été évacué juste après la collision, coule et l'on prendra conscience de l'ampleur de l'effroyable tragédie: 27 morts seront à déplorer sur l'"Emmanuel Delmas", il n'y eut que 4 rescapés.

L'épave fut ensuite remorquée en rade de Toulon, et le 10 août 1979, elle est vendue par abandon aux assureurs. Racheté par l'armement grec Good Challenger Shipping C SA, l'"Emmanuel Delmas" sera réparé et reprendra du service le 1er mars 1980 sous le nom de "Good Challenger". En 1984 il changera encore de nom et terminera sa carrière en 1999 dans les chantiers de démolition de la baie d'Alang (Inde).

Un mémoriel élevé dans le cimetière de Sainte Anne d'Auray par la SNCDV, perpétue le souvenir des 17 marins de L'"Emmanuel Delmas" et des 23 hommes du "François Vieljeux", disparu le 14 février 1979 dans le golfe de Gascogne, terrible année pour la compagnie Delmas Vieljeux.

Sources :

Source : Archives Yvon Perchoc

Photo : David Jackson – photo-forums.net

Cargo polyvalent