Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Recouvrance - Caboteur

caboteur-RecouvranceHK-R

Le "Recouvrance" était un petit caboteur jaugeant 145 tx, d'une longueur de 31,77 m pour une largeur de 6,03 m. Il avait été construit à Gênes en Italie en 1946, aux chantiers Ansaldo sous le nom de Mylae Felix. Il était passé dans le giron de l'armement Laraison frères de Pordic (Loire Atlantique) en 1956. En cette froide nuit du 12 au 13 février 1957, sous les ordres de son capitaine, Tanguy Petton de Lampaul Plouarzel, il était en route vers Pordic après avoir fait une première escale à Morlaix puis une seconde à Pont L'Abbé pour déchargement. A 17h30 le "Recouvrance" qui venait de se signaler par le travers de Belle Ile en mer, se trouva soudainement pris dans une forte tempête d'ouest. Vers 21h30 des fusées rouges seront aperçues vers la pointe du Conguel (côte sauvage de Quiberon). Le lendemain matin une épave sera repérée par des villageois, quille en l'air, poussée par les vents et dérivant vers l'anse de Fort Frégate (site actuel du centre de Thalassothérapie de Quiberon). Le "Recouvrance" finira par s'échouer à la côte et les sauveteurs rapidement arrivés sur la zone du naufrage inspecteront l'épave mais aucun corps ne sera hélas retrouvé. Seul un des canots de sauvetage sera retrouvé à Penvins. Les circonstances de ce drame n'ont jamais été établies avec certitude, on a supposé que le "Recouvrance" avait été victime d'une avarie de machine ou de barre qui l'aurait privé de ses moyens de navigation et l'aurait exposé ensuite aux paquets de mer entraînant le chavirement. Le bateau a pu aussi chavirer directement à la suite d'énormes lames successives qui l'auraient pris par le travers. En tous cas le drame s'est produit d'une façon soudaine et brutale, aucun appel de détresse n'ayant été émis.

L'équipage du "Recouvrance" était composé de son capitaine Tanguy Petton (33 ans), Claude Stéphan, Pierre Gaborit, Benjamin Ricolleau, Jean-Baptiste Kermarrec, Michel Bernard et Christian Le Lann le mousse âgé de 17 ans.

Sources :

Source : Le Télégramme de Brest – Archives familiales Jean-Luc Le Lann

Photos : collections: Henry Kérisit & Jean-Luc Le Lann

Christian2-R
Caboteur