Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Estafette - Patrouilleur

Estafette

A l’origine ce bâtiment était un chalutier : le PIE II. Construit par les Forges et Chantiers de la Méditerranée à La Seyne sur Mer, il avait été mis à flot en 1918 et, racheté par la marine en 1919 il fut rebaptisé "Estafette".

 

Caractéristiques étaient les suivantes :

Déplacement : 315 t - 460 tpc - Dimensions : Long : 43,5 m – larg : 7,3 m – tirant d’eau : 3,60  m - Propulsion : 2 chaudières - 1 hélice -  450 cv - 10 nds - Equipage :32 hommes - Armement : 1 canon de 47 mm
                                                                   

En 1919 "L’Estafette", d’abord navire hydrographique, est ensuite affecté à la station de la Mer du Nord et de la Manche en tant que garde-pêche. En 1927 il devient annexe du Quentin Roosevelt (aviso du type Flamand ). Il est reclassé bâtiment hydrographique en 1936. A la déclaration de guerre en 1939 il sera affecté aux forces de l’ouest en tant que patrouilleur, il gagnera ensuite Bizerte où, de juin 1940 à janvier 1941 il assurera de nombreuses escortes de convois en Méditerranée et sur les côtes marocaines. Il est au Maroc en novembre 1942 et subit les combats déclenchés par les alliés lors de l’opération Torc’h.

Malgré une défense héroïque, "l’Estafette" sera contraint de s’échouer sur la plage de Bouznika sous les coups de l’USS Tillmann. Le bâtiment subira de nombreuses pertes dont celle de son commandant, l’enseigne de vaisseau Perrin.

 

Sources :

Source : annuaire des bâtiments de la flotte - nternet

Photo : Site internet

Patrouilleur