Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Pierre Barthélémy Sébastien Tixador

est né le 18 juin 1893 à Baho (Pyrénées-Orientales (66))

Pierre Barthélémy Sébastien Tixador est né à Baho, dans les Pyrénées-Orientales (66) le 18 juin 1893 au foyer de Barthélémy Gaspard Sébastien et de Marie Sarmet, son épouse. C'est le premier enfant de ce jeune couple de cultivateurs.
Vicentine, le 10 juillet 1899, et Rose, le 6 mai 1902, viendront enrichir la fratrie.
Dans son enfance, le petit Pierre fréquente l'école privée de cette charmante commune catalane, et y acquiert une solide formation générale.
En 1909, vient le moment de s'éloigner de sa commune natale. A 16 ans, l'adolescent quitte Baho pour Genève, afin de se former au métier de serrurier. Parallèlement à son apprentissage, ce jeune homme motivé suit des cours du soir de dessin industriel.

Il s'engage alors dans la Marine nationale, et, le 13 janvier 1911, est incorporé au 5ème dépôt comme apprenti-marin. Du 1er mars au 5 juillet, il se forme à l'école des mécaniciens de Toulon, et, à 18 ans, devient matelot de 2ème classe breveté chauffeur.
Dès le 5 juillet, il est inscrit au rôle de l'équipage de l'aviso torpilleur "Casabianca", puis du croiseur cuirassé "Victor Hugo", le 10 février 1912.


Le 29 décembre 1912, il embarque sur le croiseur cuirassé "Léon-Gambetta".
Le 3 août 1914, c'est la guerre.
"Hommes des profondeurs", chauffeurs comme mécaniciens sont doublement à la peine.
C'est que la machine doit tourner, ce qui nécessite réglages permanents et charbonnage incessant.


Dans la nuit du 26 au 27 avril 1915, le "Léon-Gambetta" navigue à 6 noeuds pour économiser le charbon : la patrouille terminée, il doit regagner Malte. Juste après minuit, il est torpillé une première fois, puis une seconde...

Le matelot de 1ère classe Pierre Barthélémy Sébastien Tixador est porté disparu.
Il n'avait pas 22 ans.

Il était Matelot de 1re classe.
Son unité : Léon Gambetta
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18
Il est décédé le 27 avril 1915.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Brest (29)
Document portant la mention MPLF : Mémoire des hommes

Léon Gambetta

835452gambetta0

Le "Léon Gambetta", construit à l'arsenal de Brest (29), était un navire d’une longueur de 146,50m, une largeur de 21,40 m au maître-bau, un tirant d’eau de 8,20 m, il avait un déplacement de 12600 tonnes. La propulsion était assurée par 3 machines à vapeur regroupant 28 chaudières qui assuraient une puissance de 28500 cv.

Le "Léon Gambetta...

Léon Gambetta
9402
Tixador
Baho
Pyrénées-Orientales (66)
HF
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 14-18
Acte de décès 1916/511
E 10x13