Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Pierre Marie Le Dantec

est né le 12 juillet 1903 à Saint Caradec Trégomel (Morbihan)

Fils de Louis Marie, tailleur d’habits, et de Marie Louise Le Mare, ménagère, Pierre Marie Le Dantec naît le 12 juillet 1903 au bourg de Saint Caradec Trégomel (Morbihan). Il se marie avec Julie Jaffrélo le 4 janvier 1927.

Pierre s’engage dans la Marine Nationale le 5 avril 1920 et est incorporé à l’école des apprentis mécaniciens de Lorient. Il sert ensuite successivement sur les transports "Garonne" et "Dordogne" et sur le cuirassé "Condorcet". Après l’obtention de son certificat de scaphandrier et sa promotion au grade de second maître mécanicien, il poursuit une brillante carrière consacrée par une admission au cadre de Maistrance en 1927. Il embarque notamment sur de nombreux bâtiments tels les cuirassés "Jean Bart" et "Waldeck Rousseau", l'aviso "Craonne", les torpilleurs "Frondeur" et "Flore".

En 1938, après une année passée sur le contre-torpilleur "Bison", Pierre, promu maître, est affecté sur le torpilleur "Bourrasque", et participe à l’opération Dynamo visant à l’évacuation des troupes encerclées autour de Dunkerque, en mai-juin 1940. Après le chavirage de son bâtiment, il est amené dans la soirée, à bord du chalutier armé anglais "Ut Prosim" et décède le 31 mai des suites de brûlures très étendues et d’absorption de vapeur. Le corps du maître mécanicien Pierre Marie Le Dantec est déposé à Douvres, ce même jour, mais le lieu de sa sépulture ne sera jamais localisé.

Lors d'une cérémonie à la mémoire du maître mécanicien Pierre Marie Le Dantec dans sa commune natale, Saint-Caradec Trégomel, une de ses petites-filles rendit un hommage émouvant à son grand-père.

Texte de la citation à l’ordre de l’armée de mer : «Gradé modeste et courageux, blessé très grièvement lors de la perte de la Bourrasque. A fait preuve de la plus belle humeur et d’un grand courage avant d’être sauvé. Est mort de ses brûlures après une nuit de souffrances supportées avec une belle résignation».

Il était Maître mécanicien.
Son unité : Bourrasque
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 31 mai 1940.
Son corps repose au cimetière de Angleterre (sépulture non retrouvée)
Son décès est inscrit à la commune de Saint-Caradec Trégomel (56)
Document portant la mention MPLF : acte de décès

Bourrasque

34
Position de l'épave : 51 14 964N 02 33 026E, fonds de 25 mètres. Venant de cherbourg la Bourrasque arriva à Dunkerque le 30, chargea 800 hommes et fila à 28 noeuds, d'abord le long de la côte entre les champs de mines français et les bancs de sable. A 16h45, alors que le torpilleur était sous le feu des batteries allemandes de 150 arrivées à Nieuport, il heurta une mine et s'enfonça aussitôt par l'arrière... le commandant Fouqué fit masser les...
Bourrasque
6878
Le Dantec
Saint Caradec Trégomel
Morbihan
12 juillet 1903
DG
179179,174050,174053,174054,174052,174051,179178
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Croix de Guerre 39-45 avec palme (s),Légion d'Honneur (chev.),Médaille Militaire
1946/15
D 11x15