Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Paul Jean Marie Favé

est né le 10 juillet 1923 à Locmaria-Plouzané (Finistère (29))

Fils de Victor Jean Marie et d'Anne Marie Gabrielle Bihanéis, Paul Favé passe son enfance à Porsmilin en Locmaria Plouzané. Son père, retraité de la Marine nationale (second maitre fourrier) un an avant sa naissance, est employé de la compagnie des chemins de fer du Finistère. Il est nommé en 1927 chef de station à Locmaria Plouzané.

Son père décède en mai 1930, laissant dans la douleur ses fils François et Paul, et leur maman. Sa mère se remarie en 1932, Paul aura trois demi-frères et une famille très unie.

Paul est sûrement un très bon élève, il obtient son certificat d’études primaires élémentaires en juin 1936, il a 13 ans. Ce diplôme sanctionne sept années d’études primaires et marque pour beaucoup l’entrée dans la vie active. Il est domicilié à Lesneven lorsqu'il entre dans la Marine Nationale. Il intègre "l'École des mousses" à bord du bâtiment école "Armorique" le 5 avril 1939.

L’année suivante il suit une formation de spécialité à Brest à bord du cuirassé "Courbet" affecté à l'instruction et plus particulièrement à l'école de canonnage. En mai 1940 ce bâtiment est réarmé à effectif de guerre et participe à la défense de Cherbourg (50).

Paul est breveté matelot canonnier "au feu".

Le cuirassé "Courbet" se replie à Portsmouth en Grande Bretagne et le 3 juillet 1940 le navire est saisi par les Anglais, puis rendu aux FNFL. Paul choisit, ce jour-là, de rejoindre les Forces Navales Françaises Libres (FNFL).  

Il est affecté sur le sous-marin "Surcouf" le  1er octobre 1941, comme René Le Bas premier médecin militaire Français à rallier les FNFL à Londres. Le matelot canonnier Paul Favé disparaît en mer le 18 février 1942 lors de la perte du sous-marin "Surcouf".

Il n’a pas encore 19 ans.

Son nom est inscrit :

  • au monument aux morts de Lesneven (29)
  • au monument aux morts du sous-marin Surcouf, à Cherbourg (50).
  • au mémorial des sous-mariniers à Toulon (83)
Il était Matelot canonnier.
Son unité : Surcouf
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Médaille de la Résistance
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 18 février 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Lesneven (29)
Document portant la mention MPLF : Jugement de décès

Surcouf

63

Le croiseur sous-marin Surcouf, 4218 tonnes en plongée, fleuron de la flotte sous-marine française du moment, construit par l'arsenal maritime de Cherbourg, est mis en service le 16 avril 1934.

En 1940, pour éviter d'être capturé par les Allemands, il quitte Brest et rallie Plymouth en Angleterre, où il va être saisi par les Britanniques, à l'instar d'autres bâtiments français stationnés dans les ports anglais. Cette prise occ...

Surcouf
7520
Favé
Locmaria-Plouzané
Finistère (29)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de la Division,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Médaille de la Résistance,Médaille Militaire
Acte de naissance 1923/20
C 12x17