Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

André Fernand Henri Lotodé

est né le 15 juillet 1927 à Pontivy (Morbihan (56))

C’est au domicile familial, situé rue Friedland, qu’André voit le jour. Son père, Henri Joseph Marie, exerce la profession de mécanicien ; sa mère, Lucienne Antoinette Fernande Ameline, celle de mère au foyer.

Le 25 mai 1945, André souscrit un engagement volontaire d’une durée de cinq ans dans la Marine nationale et est incorporé au "5ème Dépôt" à Toulon (83) où il reçoit une formation de base, militaire et maritime, au métier de marin qu’il poursuit par une plus spécifique au "Centre de formation de l’aéronautique navale" à Hourtin (33) du 1er juillet au 16 septembre.

Les rudiments de spécialité lui sont ensuite enseignés au cours du brevet élémentaire de mécanicien moteur d’avions à la "Base aéronautique navale Rochefort" (17), il obtient le diplôme le 1er avril 1946.

Sa première affectation l’emmène à l’autre bout du monde puisque, parti de métropole le 24 mai 1946 à bord du transport de troupes "Pasteur", il rallie la "Base mobile Indochine" à Saïgon le 9 juin. Il y est promu au grade de quartier-maître de 2e classe le 1er janvier suivant, puis à celui de second maître de 2e classe une année plus tard.

À l’issue de ce séjour en outre-mer, en avril 1948, il est désigné pour le "Dépôt aéro Cuers" (83) puis muté pour "l’Escadrille 31 S" à Orly (94) en août.

Il quitte à nouveau le territoire métropolitain en octobre 1949 pour rejoindre la "Base aéronautique navale Lartigue" près d’Oran (Algérie). Au cours de cette affectation, il est certifié mécanicien moteur volant.

En avril 1950, il embarque à la "Flottille 9 F", armée avec des hydravions Dornier 24 de récupération de la marine Allemande, sur la "Base aéronautique navale Karouba" (Tunisie) où il est promu second maître de 1re classe ; puis en août 1952, avec la même flottille, sur le porte-avions "Arromanches".

Le 19 décembre 1952, parti du terrain de Cat Bi (Haïphong) pour une mission de reconnaissance dans le Haut Laos, un SB2C Helldiver de la "Flottille 9 F" percute le flanc d’une montagne près de Phou Noueï Cha, dans la région de Sam Neua. Les lieux de l’accident étant inaccessibles, l’équipage composé du maître mécanicien volant André Lotodé et du lieutenant de vaisseau de réserve pilote Jacques Paunet, très certainement tués sur le coup, est porté disparu.

Pour compter du 1er décembre 1952, André est promu au grade de maître pour "faits de guerre".

La citation suivante, comportant l’attribution de la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieures avec palme, lui sera décernée à titre posthume : "Jeune officier marinier d’un allant remarquable et d’une valeur professionnelle supérieure. Volontaire pour toutes les missions dangereuses ou délicates, a contribué par ses qualités d’observateur et son sang-froid au succès de plusieurs missions en appui direct notamment les 25 et 28 novembre 1952 dans la région de Nasan (Laos). A trouvé la mort en opérations le 19 décembre 1952 au cours d’une mission de reconnaissance armée dans le Haut Laos. Totalisait 512 heures de vol dont 40 en opérations."

Au moment de sa disparition, ses parents étaient domiciliés 178 rue Legendre dans le 17e arrondissement de Paris.

L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Maître.
Son unité : Flottille 9F
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre TOE avec palme
  • Médaille Coloniale - Extrême-orient
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 19 décembre 1952.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Paris 7ème (75)
Document portant la mention MPLF : Acte de naissance

Flottille 9F

Aliz-avec-blasonweb

Flottille 9F

L’histoire de la flottille 9F débute en 1929 à Karouba (Tunisie) avec l’escadrille de surveillance 4S1 équipée de CAMS 37. En 1934 la 4S1 reçoit des CAMS 55, hydravions bimoteurs quadriplaces de 7 tonnes. Elle les conserve durant la guerre 39/40 et participe aux opérations de surveillance dans le détroit de Sardaign...

Flottille 9F
184378
Lotodé
Pontivy
Morbihan (56)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Croix de Guerre TOE avec palme,Médaille Coloniale - Extrême-orient,Médaille Militaire
Acte de naissance 1927/98
C 12x17