Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Louis Bariou

est né le 26 avril 1880 à Douarnenez (Finistère (29))

Fils de Louis Marie et de Marie-Françoise Coquet, Louis passe son enfance à Douarnenez (Finistère). Il épouse Adèle Le Gall avec qui il a 3 enfants : Marie, Louis et Anna.

Le 18 juin 1890, Louis Bariou alors qu'il n'a que 10 ans,  est inscrit  comme mousse. Il navigue sur diverses chaloupes, dont "Sainte Anne", "Saint Joseph", "Saint Louis", "Nimbus", "Couronne", "Basse Bretonne", L'"Oiseau des tempêtes", "Le Petit Charles", "Charles et Jeanne". Le 26 avril 1898, il est inscrit définitivement sur le rôle d'équipage et navigue sur "L'oiseau des Tempêtes", le "Sainte Croix", le "Phare d'Eckmul", "La Marseillaise", le "Mathusalem", le "Sarah Bernard".

Il entre dans la marine nationale le 26 avril 1900 avec le grade de matelot de 3e classe et sert à Brest et à Toulon jusqu'au 1er novembre 1900. A cette date, il est alors congédié, "en possession d'une dispense comme fils aîné de veuve". De retour à Douarnenez, il embarque sur le "Fluctuat Nec Mergitur", le "Michel le Nobletz", le "Marie Estelle", le "Charlemagne", l'"Union Républicaine", le "Camille Desmoulins", tous bateaux de pêche immatriculés à Douarnenez. Il est rappelé le 17 février 1915 ; à partir de cette date jusqu'au ler mai 1915, il sert comme soldat au 3e régiment d'infanterie coloniale, à Rochefort. Du 1er mai au ler juin1915,  il est affecté au 1er régiment de Marche puis au 9e bataillon du régiment d'Infanterie de Front de mer de Brest jusqu'au 27 juin 1918.

Il est alors placé en sursis pour la durée de la campagne de la pêche au thon. Le 29 juillet 1918, il embarque sur le "Gloire à Jésus". Ce dundee est coulé par un sous-marin allemand le 23 septembre 1918. Avec lui, disparaît Louis Bariou et le reste de l'équipage.

Il était Marin-pêcheur.
Son unité : Gloire à Jésus
Il est décédé le 24 septembre 1918.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Douarnenez
Document portant la mention MPLF : Tribunal de Quimper du 07/05/1919

Gloire à Jésus

Gloire à Jésus

Le dundee "Gloire à Jésus" part de l’île Groix en convoi le 15 septembre 1918 et ne donne plus signe de vie à partir du 24 septembre du même mois.

Le commissaire aux transports maritimes, par un courrier au ministre de la Marine daté du 9 avril 1919, évoque cette disparition, souhaitant savoir si elle doit être attribuée à un évènement de guerre. "L’enquête opérée par les administrateurs des quartiers de Lorient n’a pas perm...

Gloire à Jésus
7562
Bariou
Douarnenez
Finistère (29)
DG
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
Jugement tribunal de Quimper
E 10x13