Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean Marie Boutier

est né le 06 mai 1907 à Landudec (Finistère)

Fils d’Alexandre Boutier et de Perrine Bourdon, Jean Marie passe son enfance à Landudec (Sud Finistère) avec son frère Alexandre.

Il s’engage dans la marine le 25 février 1925. Il suit le cours de formation de radiotélégraphiste à Toulon de mars  à octobre 1925 puis est affecté à la défense fixe de Bizerte jusqu’en février 1927. Il est promu quartier-maître de deuxième classe le 1er juillet 1926.

Il embarque en février 1927 sur le pétrolier «Garonne» qu’il quitte en février 1929 pour un court passage au II ème dépôt. Il rejoint le croiseur «Suffren» de septembre 1929 à février 1930. Rayé des cadres de l’activité le 25 février 1930, il intègre l’arsenal de Brest comme ouvrier chaudronnier.

Il épouse Antoinette Drogou le 15 septembre 1931 à Bourg Blanc. De cette union, naît un fils Yves.

Mobilisé le 1 er novembre 1939, il embarque sur le torpilleur «Orage».

Le quartier-maître radiotélégraphiste Jean Marie Boutier disparaît en mer avec son bâtiment  le 23 mai 1940 lors d’une attaque de l’aviation allemande.

Jean Marie Boutier sera décoré à titre posthume de la médaille militaire (décret du 24 avril 1944- JO du 5 août 1944) et cité à l’ordre de l’Armée de mer par décision ministérielle du 18 juillet 1947 lui octroyant  la Croix de guerre avec palme à titre posthume.

Il était Quartier-maître radio.
Son unité : Orage
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
Il est décédé le 23 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Brest (Finistère)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Orage

Torpilleur-Orage-1000

Torpilleur construit en 1926 à Caen, coulé à Dunkerque.

Gravement endommagé par la Luftwaffe le 23 mai 1940, l'"Orage" dérive en feu, puis explose et coule le 24 mai 1940 à 03 h 15.

Commandé par le C.C. Viennot de Vaublanc, il reçoit quatre bombes, avant qu'une cinquième n'éclate le long du navire, provoquant une large brèche. Incendié et criblé par les explosions des munitions sur le pont, il doit être évacué...

Orage
8848
Boutier
Landudec
Finistère
CD
178644,178645
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
727/1942
C 12x17