Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

François Louis Le Gall

est né le 31 octobre 1884 à Plougastel-Daoulas (Finistère)

Fils d'André et de Marie Louise Kervella, François naît le 31 octobre 1884 à Plougastel-Daoulas.

Il épouse Marie Françoise Pellé le 13 janvier 1913 à la mairie de sa commune de naissance.

En provenance de l'inscription maritime (petite pêche à Plougastel Daoulas du 13 février au 14 avril 1903), François est incorporé dans la Marine Nationale au 2e dépôt de Brest le 2 novembre 1904. Il suit sa formation de spécialité au "stationnaire annexe" de Lorient (1er janvier au 1er décembre 1905) puis est affecté au 5e dépôt de Toulon (1er au 8 décembre 1905), sur le cuirassé "Bouvet" (8 décembre 1905).

Il quitte la Marine le 2 septembre 1908 et retourne au bornage à Plougastel Daoulas (1er mars 1910 au 15 janvier 1914).

Le 15 août 1914, il est rappelé pour la mobilisation et rejoint le 2e dépôt puis est muté pour le 2e régiment de fusiliers marins à Cherbourg (26 août 1914 au 7 février 1915), à la direction des mouvements du port de Brest (27 février 1916).

Passager à bord du vapeur "Berthe", le matelot François Le Gall disparaît en mer le 6 mars 1916.

Extrait de la lettre, en date du 8 mai 1916, adressée à son épouse par la compagnie auxiliaire de navigation : "Nous avons le regret de vous apprendre que notre vapeur "Berthe" parti de Cardiff le 26 février et de Brest le 29, n'a pas donné de ses nouvelles depuis cette date. Comme nous avons eu de grandes craintes, nous avons demandé à la Marine de faire des recherches pour ce navire dont la destination était, comme vous le savez, Philippeville en Algérie.

Voici ce que nous écrit le Ministère de la Marine à ce sujet : J'ai le regret de vous faire connaître que les recherches effectuées sur mon ordre pour trouver quelque indication sur le sort du vapeur "Berthe" sont demeurées jusqu'à ce jour infructueuses. Depuis le télégramme de Gibraltar annonçant le passage de ce navire dans le détroit, le 5 mars dernier, aucun renseignement  n'a pu être recueilli soit par l'Attaché Naval à Londres, soit par le Commandant de la Marine en Algérie.Il me parait malheureusement pas possible de fournir d'explications sur la disparition de la Berthe dont aucun navire n'a signalé d'appel par la TSF.".

Signé : l'Administrateur Directeur.

Il était Matelot de 2e classe fusilier.
Son unité : Berthe
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18
Il est décédé le 06 mars 1916.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Le Havre
Document portant la mention MPLF : mémoire des hommes

Berthe

Le vapeur Berthe de la Cie Auxiliaire de Navigation Capel de Nantes, jaugeant 2 468 tx, effectuait un voyage avec des divers de Brest sur Philippeville et Bizerte. Il a été signalé passant Gibraltar le 5 mars 1916 puis a été porté disparu corps et biens. Torpillage, mine ou fortune de mer ? l'incertitude subsiste.

Berthe
6596
Le Gall
Plougastel-Daoulas
Finistère
CG
NULL
Il a été décoré : Croix de Guerre 14-18,Médaille Militaire
jugement transcrit le 18/01/1918
D 11x15