Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean Marie Boustouler

est né le 24 septembre 1899 à Ploujean (Finistère)

Tout jeune quartier-maître timonier, Jean Marie Boustouler regagnait après une permission (ou peut-être était-ce son premier embarquement sur ce navire) le contre-torpilleur "Hallebarde" à Corfou.

Il se trouvait donc comme passager à bord du croiseur-auxiliaire "Golo" II lorsque celui-ci fut torpillé au large de la base navale alliée de Corfou (Grèce) par un sous-marin allemand. La "Hallebarde" assurait des patrouilles en Méditerranée centrale et en Adriatique et des escortes de convois.

37 marins français, dont Jean Marie Boustouler, et un officier serbe ont disparu. Quatre officiers serbes ont été faits prisonniers par le sous-marin. Au moment de sa disparition, Jean Marie Boustouler était domicilié à Plouézoch (29)

Son unité : Golo 2
Il est décédé le 22 août 1917.
Porté disparu
Document portant la mention MPLF : SGA Mémoire des Hommes

Golo 2

112

 

Paquebot de la Cie Fraissinet, longueur 80m, croiseur-auxiliaire en 1914. Sa dernière escale étant Naples, il fut torpillé le 22/08/1917 en Méditerranée occidentale (large de Corfou) par le sous-marin UC 22, . 
"Il semble que le Golo II, patrouilleur et escorteur de convois, commandé par le lieutenant de vaisseau Lorin, transportait des officiers serbes et de nombreux permissionnaires qui ralliaient l'escadre d'Or...
Golo 2
6933
Boustouler
Ploujean
Finistère
24 septembre 1899
DG
174191,174192
Il a été décoré : Aucune médaille
Toulon 23 décembre 1918
C 12x17