Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Robert Georges Paumier

est né le 24 mars 1931 à Saulnières (Eure et Loir (28))

Robert Georges Paumier est le fils de Jean Baptiste, chef de gare, et de Marie Couppey son épouse.

Benjamin d'une famille de sept enfants, il grandit avec ses trois frères et ses trois sœurs.

Il s'engage dans la Marine nationale à 18 ans 1/2, pour une durée de cinq ans le 16 janvier 1950 comme matelot de 3eme classe. Il suit ses cours au centre de Formation Maritime de Pont Réan, près de Rennes, où il obtient le brevet élémentaire de sa spécialité.


Ensuite, il rejoint le centre de Siroco au Cap Matifou, près d'Alger, et obtient son certificat Amphibie. Il y est également promu au grade de matelot de 2e classe.  A l'issue de cette formation il s'oriente sur Toulon le 15 janvier 1951 à bord du L.S.T "Orne" et part à destination de Saïgon le 1er septembre pour 2 ans.

Il est promu quartier-maître de 2e classe durant cette période. Il retrouve ensuite Toulon et y reste trois années, au cours desquelles il accède au grade de quartier-maître de 1ère classe. Il embarque sur le porte-avions "Béarn" en 1956, et rejoint l'école d'Agadir quelques mois, puis le centre Siroco.

Il fait un cours séjour sur le porte-avions "Bois Belleau" avant de retrouver à nouveau le centre Siroco. Il est désigné à la demi-brigade de Fusiliers Marins de Nemours à l'extrême Ouest Algérien (aujourd'hui Ghazaouet) et décède dans la nuit du 9 au 10 septembre 1958 à la suite d'un accident au cours d'entrainement de lancement de grenade de nuit.

Il était Quartier-maître de 1re classe, fusillier marin.
Son unité : DBFM Demi-Brigade de Fusiliers Marins
  • Médaille Militaire
  • Croix de la Valeur militaire avec palme
  • Médaille Commémorative des opérations de sécurité et de MO (agrafe Algérie)
  • Médaille Commémorative - Indochine
Il est décédé le 09 septembre 1958.
Son corps repose au cimetière de Epegard (27)
Son décès est inscrit à la commune de Nemours (Tlemcen)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

DBFM Demi-Brigade de Fusiliers Marins

Photo site-2

En mars 1955, à l’issue du vote favorable du parlement, le gouvernement décrète l'état d'urgence en Algérie. Un an plus tard, le 16 mars 1956, les pouvoirs spéciaux sont donnés aux forces armées ; et les décrets relatifs à organisation territoriale et à l'envoi des appelés du contingent en Algérie pour assurer le « maintien de l'ordre », sont publiés. En outre, le parlement vote la loi sur l'allongem...

DBFM Demi-Brigade de Fusiliers Marins
9246
Paumier
Saulnières
Eure et Loir (28)
GF
180266,180267,180268
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de la Valeur militaire avec palme,Médaille Commémorative - Indochine,Médaille Commémorative des opérations de sécurité et de MO (agrafe Algérie)
Acte de décès 1958/4
C 12x17