Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean Pierre Ledez

est né le 27 novembre 1906 à Le Portel (Pas de Calais)

Jean-Pierre Ledez est né le 27 novembre 1906 à Le Portel petite ville du Pas de Calais qui compte alors un peu plus de 6000 habitants dont la plupart travaillent à l’époque dans ou pour la pêche. Le nom même de la ville signifie "le petit port", l’histoire nous apprend qu’elle abritait un phare remontant à l’empereur romain Calligula et qu’elle hébergea une partie des troupes préparant le débarquement de Napoléon en Angleterre.

Comme la plupart de ses concitoyens Jean-Pierre Ledez travaille pour la grande pêche, en 1919, à 13 ans, il embarque à Boulogne comme mousse sur le lougre "Notre Dame de Boulogne". Il fait son service militaire dans la Marine obtenant en mai 1927 le brevet élémentaire de fusilier. Au moment de la déclaration de la guerre on le retrouve sur le chalutier "Denis Papin", construit et lancé à Boulogne en 1907, chalutier sur lequel il est embarqué depuis 1934 comme mécanicien. Ce chalutier est coulé lors d’un raid aérien le 1er juin 1940 alors qu’il était réquisitionné par la Marine Française depuis 1938 et servait comme dragueur de mines.

Répondant à l’appel du Général De Gaulle Jean-Pierre Ledez rejoint les Forces Navales Françaises Libres et participe à l’évacuation des troupes à Dunkerque lors de l’opération "Dynamo". A la suite de la saisie par la Royal Navy des bâtiments français réfugiés dans les ports anglais, le 13 juillet 1940, il est interné à Haydock Park comme 2083 autres militaires. Quand la décision sera prise de rapatrier les français retenus en Angleterre, Jean-Pierre Ledez rejoint à Southampton le paquebot "Meknès" de la Compagnie Générale Transatlantique qui appareille le 24 juillet avec 1300 hommes à bord. A 23 heures le "Meknès" est torpillé par une vedette allemande au large de Portland, il coule en huit minutes, 420 hommes sont morts ou portés disparus dans cette attaque.

Porté disparu Jean-Pierre Ledez laisse une veuve et deux filles. Il est inscrit sur le monument aux morts de Le Portel avec la mention "Mort pour la France", ainsi que sur la stèle érigée sur les falaises de Berneval le Grand/ Saint Martin en campagne dédiée aux "Oubliés du Meknès".

Son unité : Meknès
Il est décédé le 24 juillet 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Le Portel (Pas de Calais)
Document portant la mention MPLF : SHM mention MplF

Meknès

33

Le Meknès était un ancien paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique construit par les Chantiers de Normandie du Grand-Quevilly, de 132 mètres de long et jaugeant 6127 tonneaux, mis en service en 1914 sur la ligne le Havre-Haïti sous le nom de Poerto Rico. Renommé Meknès, il est placé sur la ligne Bordeaux-Casablanca en 1929, puis le Havre-La Baltique en 1936. Suite aux événements de la guerre mondiale, il est transformé en transport de...

Meknès
6620
Ledez
Le Portel
Pas de Calais
27 novembre 1906
GG
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
D 11x15