Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Gérard Louis Théodore Quelven

est né le 20 novembre 1919 à Nantes (Loire-Atlantique (44))

Ses parents, François Théodore et Marie Jeanne Le Bourhis sont domiciliés à Chateaubriant (44). Son père a vécu la "der des der". Titulaire de la croix de guerre 1914-1918 et de la Médaille militaire au feu, il revient  diminué de la Grande Guerre et devient cheminot. Il est en 1926, chef ouvrier à la cinquantième section de chemin de fer de campagne à Trêves en Allemagne occupée, où est née Christiane, la sœur de Gérard.

Gérard Quelven s'engage dans la Marine nationale à Nantes le 7 décembre 1936, il a 17 ans. Incorporé au "3e Dépôt des équipages de la flotte" à Lorient (56), il est breveté provisoire mécanicien après trois mois de formation à "l'École des Apprentis Mécaniciens de Lorient".

Il rejoint le croiseur "Georges Leygues" le 11 mars 1937, ce navire est en fin de construction aux ateliers et chantiers de Penhoët à Sant Nazaire.

Il est affecté le19 juillet 1937 sur le sous-marin "Morse" en cours de modernisation aux chantiers de Saint Nazaire. Après ces travaux le sous-marin fait partie de la "5e Escadrille des sous-marins de la 4e Région" basée à Bizerte en Tunisie.

Le 16 juin 1938, il est promu matelot de 2e classe et obtient le brevet élémentaire de mécanicien.

Au début de la Seconde Guerre Mondiale son unité effectue des patrouilles en Méditerranée. Embarqué sur le "Morse", il y trouve la mort le 17 juin 1940 dans le Golfe de Gabès au large de Sfax (Tunisie).

Il est cité à l'Ordre du Corps d'Armée : "Tombé glorieusement pour la France à son poste de combat".

Après la disparition de son frère survenu la veille de l’appel du général De Gaulle, sa sœur Christiane qui a 16 ans entre en résistance contre l’envahisseur. Ensuite elle s’engage à deux reprises pour servir la France, en 1945 en rejoignant l’Armée féminine et en 1948 en Inchochine où elle sert dans une section de transmission de l’Infanterie Coloniale pendant 6 ans.

Il était Matelot Mécanicien.
Son unité : Morse
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 17 juin 1940.
Son corps repose au cimetière de Gammarth - Tunisie
Son décès est inscrit à la commune de Chateaubriant (Loire-Atlantique)
Document portant la mention MPLF : Transcription de décès

Morse

13

Le Morse part en mission depuis Bizerte vers le golfe de Gabès en compagnie des sous-marins le Nautilus, le Caïman et le Souffleur. Le 11 juin, le Caïman et le Morse passent en surface devant l’îlot de Pantelleria, le 12 à 8 heures ils plongent au sud des îles Kerkennah. Leur retour à Sfax est prévu au bout de six jours. Le 18, le Caïman et le Souffleur arrivent à Sfax, le Nau...

Morse
6681
Quelven
Nantes
Loire-Atlantique (44)
DD
173692,173693,173694
Il a été décoré : Citation à l'Ordre du Corps d'Armée,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Médaille Militaire
Transcription de décès 1941/184
B 15x21