Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Minerve 1960 - Sous-marin

Minerve-2

Le sous-marin "Minerve" fait partie de la classe de sous-marins français de classe Daphné (800 tonnes) comptant 11 sous-marins construits pendant les années 1950 et années 1960 pour les forces sous-marines de la Marine nationale.

Baptisé le 19 septembre 1960, le sous-marin "Minerve" est mis sur cale en mai 1958 aux chantiers Dubigeon à Nantes et mis à flot le 31 mai 1961.

Après une croisière d'endurance en eaux froides (Londonderry, Bergen, Göteborg) en novembre 1962, il quitte Cherbourg pour rallier son nouveau port base Toulon, où il arrive le 22 décembre 1962. Il est affecté à la 1re Escadrille de Sous-Marins (1re ESM). Depuis cette date il ne quittera plus les eaux de la Méditerranée. Admis au service actif le 10 juin 1964, il effectue son premier et unique grand carénage dans un des bassins Missiessy de l'arsenal du 1er janvier au 1er octobre 1967.

Le 27 janvier 1968, lors d'un exercice, il disparaît accidentellement au sud-est du cap Sicié (Var), par 1500 à 2000 mètres de fond.

La perte du sous-marin "Minervefera 52 victimes, et causera un profond traumatisme au sein de la marine française. Le général de Gaulle, que l'on disait volontiers assez insensible à la mort, avait été profondément marqué par cette tragédie. Le 8 février 1968, lors de la cérémonie à la mémoire des disparus de la "Minerve", le général de Gaulle embarque à Toulon à bord du sous-marin "Eurydice" pour effectuer une plongée à proximité du lieu du naufrage. Ce sous-marin de la classe Daphné devait disparaître dans les mêmes circonstances deux ans plus tard.

Le général confiera au ministre des armées Pierre Messmer qu'il voulait à cette occasion discuter directement avec des marins pour comprendre ce qui s'était passé. Dans ses mémoires, le fils du général, Philippe de Gaulle, indique que son père porta pendant un mois un brassard noir au bras gauche en signe de deuil.

"Des Marins sont morts en mer. Ils étaient volontaires, c'est-à-dire qu'ils avaient d'avance accepté le sacrifice et qu'ils avaient fait un pacte avec le danger. C'est pour cela en particulier que le sous-marin Minerve a laissé au cœur de la France toute entière un souvenir profond, et à ses armées un exemple qui durera. Au nom de la Patrie, je salue leur mémoire et je suis sûr que ce qu'ils ont voulu faire et ce qu'ils ont fait restera pour notre France quelque chose de fort, comme ils l'avaient voulu. Vive la France ". [Charles de Gaulle, 8 février 1968].

L'épave ne sera jamais retrouvée malgré trois campagnes de recherche, dont une après la disparition de "l’Eurydice" en 1970. De ce fait, la cause de l'avarie qui entraina la perte de la "Minerve" n'a jamais été élucidée. Le seul facteur connu est que la météo était très mauvaise à ce moment. Néanmoins, le sismographe de Nice a enregistré à l’heure probable du naufrage une onde de choc au large de Toulon, pouvant être la résultante de l'implosion de la coque.

Ce type de sous-marin performant pouvant aller jusqu’à 300 m de profondeur, a servi également dans les marines étrangères : Pakistan, Portugal, Afrique du sud et Espagne.

Sources :

Sources : sites internet

Photo : collection Gérard Gastaud

Carte-naufrage-1bandeau05-1961-Minerve-Nantes-1MESSAG1Article-Minerve27-janvier-1968-2
Sous-marin