Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Jabadao - Chalutier

Jabadao

Chalutier  Jabadao  - 1966

Naufragé dans l’ouest de Penmarc’h dans la nuit du 10 au 11 janvier 1966, faisant 7 victimes.

Le  Jabadao  était un chalutier coque acier, construit en 1958 aux chantiers de la SICCNA à Saint Malo. Il était exploité par un armement concarnois jusqu’en 1965, où il avait été acquis par l’Armement Bigouden du Guilvinec. Ses caractéristiques étaient : longueur : 23,20 m – largeur : 6,32 m – tirant d’eau : 3,25 m – jauge brute : 116,04 tx – motorisation: 400 cv Baudouin.

Le  Jabadao  avait appareillé du Guilvinec à 23h30 ce lundi 10 janvier et n’était encore qu’à 22 milles dans l’ouest de Penmarc’h quand fut capté son appel de détresse. Le chalutier accusait une forte gîte, sans doute due à une voie d’eau et l’équipage dut se résoudre à abandonner le navire. Malheureusement le canot pneumatique de survie ne se gonfla pas correctement, et l’équipage prit place dans le canot en bois, qui, comble de malchance se retourna, jetant à la mer les malheureux marins. Les recherches s’organisèrent aussitôt par quelques navires de la marine nationale qui étaient en exercice à proximité du lieu du drame. Ces recherches permirent tout de même de sauver le mécanicien José Le Bec qui fut recueilli par l’escorteur rapide Le Basque, mais ses malheureux compagnons ne furent pas retrouvés. Un avion de patrouille maritime, survolant la zone repéra la coque retournée du canot du  Jabadao , vide d’occupants.

L’équipage du  Jabadao, particulièrement jeune était composé du patron Pierre Le Cloarec (24 ans), le second Germain Morvan (25 ans), les matelots Robert Le Moigne (19 ans), Marcel Le Borgne (22 ans), Jacques Péron (23 ans), Louis Le Cléach (19 ans) et le mousse Michel Gourlaouen (15 ans).

Sources :

Sources: journal Le Marin

Photo : web

Chalutier