Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Pen Ar Vir - Chalutier

Pen-ar-Vir-4098

Chalutier Pen Ar Vir» - 1970

Naufragé dans l’ouest des îles Scilly (Jones bank) le 22 janvier 1970, faisant 7 victimes.

Le Pen Ar Vir était un chalutier langoustinier coque bois, construit en 1965 aux chantiers de Cornouaille à Douarnenez-Tréboul. Il était exploité à Douarnenez par son patron armateur François Stéphan Ses caractéristiques étaient : longueur : 17,88 m – largeur : 5,78 m – tirant d’eau : 2,71 m – jauge brute : 59,34 tx – motorisation: 330 cv Poyaud.

Le Pen Ar Vir avait appareillé de Douarnenez le 12 janvier, il y était attendu pour la vente du 26 ou du 27 janvier. Le jeudi 22 janvier, le Pen ar Vir se signale à la vacation de 16h30 de radio Conquet, il aura ensuite deux autres contact radio avec des collègues douarnenistes : l’un à 20h00 avec le Béryl ; l’autre 22h00 avec le Narval et ce sera ensuite silence radio. A partir de minuit le vent devait se lever et souffler de secteur sud, force 4 à 5, il allait ensuite tourner au sud-ouest force de 9 à 10. Dans cette violente tempête, les bateaux se mirent à la cape ; on peut supposer que le Pen Ar Vir n’a pas pu étaler et s’est couché ou a enfourné sous l’effet des vagues monstrueuses pour ne pas se relever et couler avec tout son équipage. A 9h00, le 23 janvier, inquiet de ne pas avoir avoir de réponse sur les ondes, du Pen ar Vir, les autorités déclenchèrent les recherches sur mer par les navires présents sur zone et par moyens aériens, mais qui malheureusement restèrent vaines et il fallut se résoudre à déclarer perdu corps et biens le Pen Ar Vir.

Ce drame était le 4eme qui frappait le port de Douarnenez en l’espace d’un an, faisant en tout 20 veuves et 52 orphelins (7 veuves et 17 orphelins pour le Pen Ar Vir).

L’équipage du Pen Ar Vir  était composé de François Stéphan (patron 42 ans), René Jolivet (mécanicien 44 ans), Pierre Kerloch (51 ans), Jean Baptiste Vigouroux (51 ans), Michel Lagadec (39 ans), François Raphalen (49 ans) et Louis Le Doaré (43 ans).

Sources :

Sources: journal Le Marin
site web : bagoucozdz
http://www.bagoucozdz.fr/BTfiche.php?id=2782&lng=fr

Photo : carte postale collection Alain Gourret

Chalutier