Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Rose Mystique - Chalutier

Rose-Mystique-Etel001

Rose Mystique était un chalutier classique à coque bois enregistré au quartier maritime d’Etel (EL 5203). D’une longueur de 17,88 m, une largeur de 6 m, un tirant d’eau de 2,96 m, il jaugeait 66,88 tonneaux. Il avait été construit à Belz (Morbihan) au chantier Herbert Héraud pour le compte d’un groupement de quirataires d’Etel et des communes environnantes.

Rose Mystique était en pêche en ce début février 1957 quand il s’est perdu au large des côtes de Dublin (Irlande). Il n’a plus donné de nouvelles après le 4 février et l’on suppose qu’il a fait naufrage sur le banc de « Kish Bank », un banc de sable particulièrement dangereux, situé à environ 11 km au large de Dublin. Ce banc de sable était signalé, à l’époque par un bateau-feu qui a été remplacé en 1965 par un phare. Beaucoup de navires ont été détruits sur ces eaux peu profondes. Cinquante-cinq épaves sont répertoriées pour la zone de Kish Bank selon le site Irish Wrecks Online.

Le naufrage de Rose Mystique faisait suite à une longue série de drames de la mer ayant endeuillé le port d’Etel depuis 1951, il fera sept victimes :

Joseph Le Lamer, patron – Raymond Le Pen, second – Jean Peron chef mécanicien - Louis Le Mignant, Armel Pessel, Amédé Le Roux matelots et le jeune mousse René Le Gall (15 ans).

Sources :

Archives Le Marin

 

Chalutier