Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Dupetit-Thouars - Croiseur-cuirassé

Dupetit_Thouars_MN_1b
1903
Toulon
France
07 août 1918

Croiseur-cuirassé de 9500t de la classe « Gueydon » - Mis sur cale en avril 1899, armé pour essais en 1905. D’une longueur de 140 m, une largeur de 19,5 m et un tirant d’eau de 7 m, doté d’une puissance de 20 000 cv  il pouvait atteindre une vitesse de 21 noeuds avec ses 3 machines « Creusot », 28 chaudières « Belleville » et 3 hélices.

Après une période de réserve de 1911 à 1913, le Dupetit-Thouars est affecté en 1914 à la division d’instruction de l’océan. Le bâtiment effectuera ensuite diverses missions en cette période de guerre, dont l’escorte de convois de ravitaillement qui partaient d’Amérique du Nord vers la France. Le 26 juin 1918, sous les ordres de son commandant, le capitaine de frégate Pasqué, il appareille de New York pour prendre en charge un convoi de 24 navires marchands partis de Halifax à destination du Verdon en France. Le 7 août 1918 à 20h51, le Dupetit-Thouars qui se trouve alors par 46° 42’ nord et 12° 00 W (400 milles de Brest) est torpillé par le sous-marin allemand U62 du KL Ernst Hashagen.

Deux torpilles viendront à quelques secondes d’intervalle frapper le bâtiment sous la passerelle avant et sous la passerelle arrière. Le bâtiment va peu à peu prendre de la bande sur tribord et n’étant plus maître de la situation, le commandant ordonne l’évacuation du bâtiment qui coulera en cinquante minutes.

Avec calme et sang-froid l’équipage évacuera entièrement dans les canots et baleinières du bord, le commandant sera le dernier à quitter le bord. A la fin de l’après midi du 8 août, après seize heures passées dans les embarcations de sauvetage, les survivants seront recueillis et réconfortés par six destroyers américains du convoi.

Sur les 510 hommes de l’équipage du Dupetit-Thouars on a eu à déplorer lamort de 13 hommes qui périrent dans leurs compartiments pour certains ou pendant les opérations d’évacuation pour les autres.

 

Sources :

Sources : sites internet

Croiseur-cuirassé