Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Amiral-Charner - Croiseur-cuirassé

79
1895
Rochefort
Syrie (Liban)
08 février 1916

Le croiseur-cuirassé de 4700 tonnes Amiral Charner (du type Chanzy), construit par l'arsenal maritime de Rochefort a été mis en service en 1894.

Ce vieux bâtiment a participé à la guerre navale 14/18 en Méditerranée, notamment pour la surveillance du canal de Suez, en novembre 1914.

En septembre 1915, au sein de l'escadre de Syrie, avec la Foudre, le Desaix, le D'Estrée et le Guichen, il est associé au sauvetage, et à l'évacuation de 4100 Arméniens (du mont Moïse, près d'Antioche) vers Port-Saïd, sous la conduite de l'amiral Darrieus qui venait de prendre le relais de l'amiral Dartige du Founet.

En 1916, le 8 février à l'ouest de Beyrouth, en patrouille le long des côtes de Syrie (aujourd'hui Liban), se dirigeant de l'île de Rouad vers Port-Saïd, il est attaqué par le sous-marin allemand U21 (commandé par le Lt Cdr Otto Hersing), et coule en quatre minutes avec son équipage (de l'ordre de 400 hommes).

Il n'y eut qu'un seul survivant (quartier-maître cannonier J. M. Cariou de Quimperlé), retrouvé, le 13 février au soir, par le remorqueur Laborieux, sur un radeau où tous les autres (13 marins) étaient morts d'épuisement.

(voir le récit du q-m Cariou sur le site internet 14/18 forum/Marine/Amiral Charner)

Croiseur-cuirassé