Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 
 

Epervier - Contre-torpilleur

Epervier-R
1931
Lorient
09 novembre 1942

L’Epervier était un contre-torpilleur de la classe « Aigle », il faisait partie d’une série de six navires mis sur cale à partir de janvier 1929, et portant des noms de rapace (Aigle, Vautour, Albatros, Gerfault, Milan, Epervier).

Ils suivaient la classe de 6 contre-torpilleurs de classe « Guépard » entrés en service entre août 1929 et janvier 1931, et dont ils ne différaient que par un armement plus moderne (canon semi-automatique modèle 1927) et un télémètre stéréo. Ils possédaient ainsi la même silhouette caractéristique à "quatre tuyaux". L’Epervier avait été mis sur cale à l’arsenal de Lorient le18 août 1930, à flot le 14 août 1931, il entrait au service actif le 18 mai 1934.

Caractéristiques

  • Longueur : 128,50 m
  • Largeur : 11,69 m
  • Tirant d'eau en charge : 3,49m avant, 4,97m arrière.
  • Déplacement : 2441 tonnes Washington, 2660 tonnes en charge normale, 3140 tonnes à pleine charge.
  • Propulsion : Puissance 64 000 cv - Appareil évaporatoire : 4 chaudières timbrées à 20 kg/cm2, Penhoët - Appareil propulsif : 2 turbines à engrenages Rateau-Bretagne 2 hélices à 3 pales fixes
  • Vitesses : En formation : 35/36 nœuds. Aux essais : De 38,66 nœuds (Aigle) à 41,94 nœuds (Epervier), selon les bâtiments.

Armement 

  • 5 pièces de 138,6 mm(5x1),
  • 4 pièces de 37 mm AA(4x1),
  • 4 mitrailleuses de 13,2 mm AA(2x2),
  • 6 tubes lance-torpille 550 mm (2x3)
  • 2 grenadeurs de sillage (16 grenades) et 4 grenadeurs Thornycroft(12 grenades)

Équipage : 230 hommes (10 officiers, 34 officiers mariniers, 186 quartiers maîtres et matelots).

Missions : 

Norvège 1940 : citation « Sous le commandement du C.F Bros a brillamment pris part aux opérations en Mer du Nord et sur les côtes de Norvège sous les attaques violentes de l'ennemi ». Oran 1942 : «  Sous le commandement du CF Laurin étant encore indisponible à l'issue d'une longue période de réparations a, dans la nuit du 7 au 8 novembre 1942, activement contribué au cours d'un combat à bout portant, à la destruction d'une corvette ennemie portant d'importantes forces de commando, qui avait pénétré dans le port d'Oran. Le lendemain, a été sérieusement engagé par des forces très supérieures alors qu'il tentait de forcer le blocus du port d'Oran. Après un violent canonnage du HMS « Aurora », en flammes et à peu près complétement désemparé, L’Epervier n'a cessé le combat qu'après épuisement de ses moyens offensifs et a coulé, ce combat fera 11 victimes au sein de son équipage. Renfloué en décembre 1942, il sera placé en en réserve à Mers El Kébir en octobre 1946, puis sera démoli à Oran.

Sources :

Sources :sites  Abordache

             wikipedia

photo : site  clausuchronia.wordpress

Contre-torpilleur