Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Meknès - Transport de troupes

33
1912
Grand - Quevilly
Manche
24 juillet 1940

Le Meknès était un ancien paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique construit par les Chantiers de Normandie du Grand-Quevilly, de 132 mètres de long et jaugeant 6127 tonneaux, mis en service en 1914 sur la ligne le Havre-Haïti sous le nom de Poerto Rico. Renommé Meknès, il est placé sur la ligne Bordeaux-Casablanca en 1929, puis le Havre-La Baltique en 1936. Suite aux événements de la guerre mondiale, il est transformé en transport de troupes en 1940. Après la débâcle, l’armistice signé par le gouvernement de Vichy avec les autorités allemandes prévoit notamment les conditions de rapatriement des marins français présents sur le sol britannique. Des paquebots sont réquisitionnés pour les ramener en zone non occupée. C’est le cas du Meknès.Le 24 juillet 1940, le Meknès quitte Southampton pour Toulon avec à son bord 1200 officiers et marins français. Vers 23 heures, alors qu’il est au large de Portland, le Meknès est la cible de tirs de mitrailleuse, puis quelques minutes plus tard, est touché par une torpille lancée par une vedette allemande. Il sombre très vite par 50° 15’ nord et 2° 10’ ouest. Pourtant le Meknès arborait tous les signaux lumineux prévus par la commission d’armistice ; en outre, des drapeaux tricolores avaient été peints sur la coque.Son naufrage aura fait 420 victimes dont 396 passagers. La plupart des corps ont été retrouvés sur les plages près de Dieppe. Les rescapés seront recueillis par des destroyers anglais.Pour expliquer le torpillage, le gouvernement allemand établira que le départ du paquebot n’avait pas été officiellement notifié par les autorités britanniques. En 2009, soixante ans plus tard, le tribunal administratif de Rennes qualifiera ce torpillage "d'acte de barbarie, commis par la marine allemande."

Sources :

Source : site "Les oubliés du Meknès"

 

Transport de troupes