Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Maxime François Emile Destremau

est né le 29 mars 1875 à Alger (Algérie) ()

Fils de Destremau Arthur, officier d'Etat Major et de Dromard Marie, son épouse, Maxime a deux frères : Tonio et Félix.

Il passe son enfance à Alger puis à Paris où il fréquente le collège Stanislas.

A Saint Brieuc, il étudie au collège Saint Charles. Reçu au concours d'entrée à l'Ecole Navale en 1892, il est promu aspirant.

Il embarque successivement sur le croiseur "Eclaireur" en 1897, l'aviso-torpilleur "Dague" en 1898 et le bâtiment de transport "Eure" en 1899.

Il se marie en août 1901 avec Marie-Thérèse Faivre d'Archer. De leur union naissent six enfants : Jacques, Antoinette, Pierre, Annick, Noëlle et Madeleine.

De 1901 à 1909, Maxime Destremau exerce ses fonctions d'officier à bord des sous-marins "Narval", "Gustave Zédé" et "Pluviose". Il rejoint les forces de surface en 1909 en embarquant sur l'aviso "Chamois".

Il est admis à l'Ecole de Guerre Navale en 1910. Après une affectation à bord du croiseur-cuirassé "Waldeck Rousseau" en 1912, il prend le commandement de la canonnière "Zélée" basée à Tahiti (Polynésie française).

De retour à Toulon où il retrouve sa famille le 31 janvier 1915, il tombe gravement malade et décède à l'hôpital maritime Sainte Anne le 7 mars.

Maxime Destremau est titulaire d'une citation décernée lors de la défense du port de Papeete :

"A su, dans la journée du 22 septembre 1914, prendre les dispositions les plus judicieuses pour assurer la défense du port de Papeete contre l'attaque des croiseurs allemands "Sharnorst" et "Gneiseneau". A fait preuve dans la conduite des opérations de défense de la plus grande bravoure personnelle et de qualités militaires de premier ordre qui ont eu pour conséquence de préserver le port de Papeete et de provoquer l'éloignement des croiseurs ennemis".

Il était Lieutenant de vaisseau.
Son unité : Zélée
Il est décédé le 07 mars 1915.
Son corps repose au cimetière de Amblans (Haute Saône)
Son décès est inscrit à la commune de Toulon
Document portant la mention MPLF : Décision du ministre de la Défense n° 153/GV/STATUTS/MPF en date du 11 janvier 2005

Zélée

Labous_Jean_Zélée

Au début des hostilités Von Spee est aux Carolines avec le "Gneisenau", le "Scharnhorst", et le "Nurnberg".

Il passe aux Marshall (26-30 août), à l’île Christmas (7-9 septembre), constate la prise des Samoa par un corps néo-zélandais, bombarde Papeete et y coule la petite canonnière désarmée la "Zélée" (22 septembre), touche aux Marquises etc…

Autre version : la "Zélée", commandée par le L.V. Destr...

Zélée
7764
Destremau
Alger (Algérie)
DF
176244
Il a été décoré : Aucune médaille
Acte de décès n° 501 du 8 mars 1915
B 15x21